C'est arrivé aujourd'hui

Le 9 décembre 1942 restera gravé dans la mémoire collective des Juifs de Tunisie. Cette date correspond, en effet, à la rafle des Juifs du pays par les Nazis et à la fin du protectorat français. Ce fut le début d'une chasse à l'homme massive durant laquelle les soldats allemands capturèrent des Juifs pour les incarcérer dans des camps de travail forcé.

Walter Rauff, Chef du SD en Tunisie, exigea des leaders de la communauté juive qu'ils leur livrèrent 3000 Juifs qui devaient servir de main-d'œuvre au service de l'armée allemande. A son arrivée à la synagogue de Tunis, le 9 décembre au matin, ne trouvant pas le nombre de "recrutés" exigés, Rauff ordonna à ses soldats de battre toutes les personnes qui se trouvaient à l'intérieur de la synagogue ainsi que tous les passants juifs, et prit comme otages près de 100 notables de la communauté.

Après ce coup dur pour la communauté juive de Tunis, il fut décidé de mettre en place un « Comité pour le recrutement de la main d'oeuvre juive ». Ce comité, dirigé par Paul Guez, était chargé de recruter les Juifs pour le travail forcé et de les acheminer vers les quelques trente camps de travail créés par les Allemands dans la région de Tunis,  à la frontière occidentale avec l'Algérie et à la frontière orientale avec la Libye.

 

PrintTell a friend
Bookmark and Share